Comment le coaching peut aider votre startup ?

Votre Enterprise a commencé son voyage dans l’univers des startups. Seul ou en équipe, vous avez du mal à garder le cap dans ce monde de passions et de logiques inconnues. Alors faites comme le capitaine Kirk, optez pour un Spock qui saura naviguer entre les deux ! Chez M, on l’appelle également « coach »…
Fabien Canale

Fabien Canale

Pourquoi se faire coacher ?

Mi-humain, mi-vulcain, Spock est un personnage expert du conflit qui oppose la logique et l’intuition. En gros, la problématique du startupeur…

Comprenons-nous bien : la passion d’entreprendre c’est une chose, mais n’oublions pas que cette aventure reste très complexe. Selon l’INSEE, le cap des 3 ans est fatidique pour les entreprises récemment créées puisque plus d’une entreprise sur quatre y disparaît.

Entreprendre ça s’apprend. Et si les tentatives et les échecs sont très formateurs, il n’en reste pas moins que la plupart des créateurs de business se retrouvent souvent seuls face à leurs projets. Croyez-nous, une bonne formation et un accompagnement de qualité s’avèrent fondamentaux, notamment celui d’un coach.

Selon Eric Schmidt le Directeur exécutif d’Alphabet Inc., la holding de Google, tout le monde doit être accompagné par un coach car seule une personne extérieure permet d’acquérir la perspective nécessaire pour mener à bien son projet.

Le rôle du coach

La fusion mentale est une technique qui permet la télépathie ou l'empathie dirigée entre un humain et un vulcain. N’ayez pas peur : ici, le vulcain c’est votre coach.

Experts du développement personnel et professionnel, les coaches garantissent le suivi de l’entrepreneur. Ils accélèrent l’acquisition de compétences et améliorent les prises de décisions.

Quelques exemples de missions types :  

  • Mieux appréhender un changement d’organisation, de poste ou de métier
  • Améliorer votre management et/ou votre leadership
  • Apprendre à gérer votre stress
  • Se préparer à une négociation
  • Mieux communiquer
  • Mieux gérer votre temps et vos projets
  • Motiver vos équipes
  • Développer votre culture d’entreprise

A leur disposition, un panel d’outils et techniques tels que : l’analyse transactionnelle, la gestalt thérapie, la PNL, les profils MBTI, les pratiques narratives, la process communication, le Clean Langage, l’intelligence collective, la sophrologie, l’hypnose, l’approche systémique de Palo Alto, la psychologie cognitive ou encore la psychologie comportementaliste…

Vous l’aurez compris, le coach peut vous aider à n’importe quelle étape de votre projet. De plus, on a coutume de dire qu’il y autant de coaching que de coaches. 

Choisir son coach

Technique d'art martial vulcain, la « Vulcan neck pinch » consiste à saisir du bout des doigts la base du cou de toute personne qui ne prend pas le coaching au sérieux. Chez M, on ne rigole pas avec ça !

Même si la profession reste encore trop peu réglementée, beaucoup de coaches ont suivi un parcours exigeant avant de se tourner vers les autres. D’après l’étude de l’ICF, une grande majorité des coaches a précisé avoir reçu une formation accréditée (89%) ou approuvée par une organisation professionnelle de coaching.

Il n’y a pas de critères fixes pour choisir votre coach, voici quelques pistes :

  • Écoute et empathie sont les qualités premières et indispensables
  • Afin d’assurer une bonne posture éthique et déontologique, un coach consciencieux est très souvent supervisé par ses pairs
  • Une adaptabilité aux problématiques de votre univers, seul ou en équipe
  • Domaine de spécialisation davantage en rapport avec vos problématiques personnelles et professionnelles
  • La connaissance de l’entrepreneuriat : nombre de coaches ont déjà tenté l’aventure de leur côté et connaissent donc les problématiques associées
  • Un coach n’est pas un mentor : un mentor agit à un niveau plus affectif alors que le coach use de techniques spécifiques afin de répondre à des problématiques ciblées
  • Les coaches en incubateurs ou accélérateurs : tout simplement parce qu’ils ont été sélectionnés en fonction de leur expertise sur des problématiques liées au lancement, à la validation du marché et aux premières ventes.
Les M’coaches répondent évidemment à toutes ces caractéristiques. Et nous insistons sur la qualité de leur accompagnement, notamment en nous assurant qu’ils soient bien supervisés. 

Et les tarifs ?

La soupe au plomik est un plat particulièrement apprécié par certains Vulcains, elle peut cependant laisser un goût amer chez quelques humains.

Il existe bien évidemment des coaches privés avec de fortes compétences. Indépendants, ils font payer leurs prestations à la journée, à l’année ou au programme. La plupart calculent leurs tarifs en fonction de la valeur qu’ils estiment apporter au développement de l’entreprise, tandis que d’autres se rémunèrent par le biais de participation dans le capital de l’entreprise. Avec des tarifs généralement compris entre 5000€ à plus du double pour un accompagnement mensuel, la note risque d’être salée. 

Chez M, nous avons sélectionné les coaches avec lesquels nous aimons travailler. Leurs prestations sont alignées avec notre accompagnement et leurs prix restent accessibles. Les accélérés bénéficient donc d’un coaching compris dans les tarifs de nos programmes.

Dans un prochain article, nous vous détaillerons le coaching façon M, to be continued…

Chaque mois,
nous vous tiendrons informés de notre actualité et de celle de notre écosyst’M. Souscrivez à la M’Letter et restez connectés à nos contenus sur l’Entrepreneuriat et l’Innovation.

Mletter